Natures mortes

Mon travail principal au pastel consiste à explorer le thème de la nature morte contemporaine, de design fort et de sujet original et inhabituel, ou peu habituel.

Mon style est très réaliste et sa manière précise mais pas tout à fait hyperréaliste. Au delà de l'apparente fascination pour un rendu réaliste ma peinture recherche à exprimer la force que recèlent les objets et les interactions entre eux via des agencements de lignes et de volumes peu communs.

Le message, s'il y en a un, est un message optimiste et admiratif de la beauté des choses simples  qui nous entourent , parfois surprenantes . Les jeux de couleurs et de lignes les plus étonnants sont sous nos yeux: il suffit de s'entraîner à les voir. Avant d'être un peintre je suis donc un voyeur et un photographe. La phase créatrice la plus intense se situe à ce niveau.Cependant, en prenant une photo je prévois quelle sera la traduction que je ferai du motif dans sa future existence de pastel. En tant que simples photos ces images ont à mes yeux moins de valeur et frisent la banalité.
 
J'ai une attirance particulière pour les reflets , les transparences . Selon l'humeur du moment et la nature du sujet traité les couleurs peuvent être franches ou peuvent se cantonner à des accords plus sourds et discrets.
 
Sur le plan technique je travaille avec des supports tels que Pastel Card Sennelier  collés sur des supports de bois rigide Medium de  3 mm. Colle Planatol. J'ai découvert depuis le papier américain UART  très abrasif, semblable à notre Pastel Card mais avec l'avantage de pouvoir être peint à l'acrylique et d'être disponible en plusieurs qualités de grain.L'inconvénient est naturellement le prix car j'importe ce papier de Dakota Pastels  USA  d'où des droits de douane et des frais de transport.A quand un importateur en France?
 
Je me base le plus souvent sur des photos personnelles. Certaines sont prises dans le cadre d'une recherche, telle, par exemple une étude sur les fruits ou lors de coups de foudre pour des sujets rencontrés par hasard. En aucune manière je ne me base sur des photos prises par des tiers car j'estime que la prise de vue est un acte créatif majeur qui révèle l'artiste. Copier des documents faits par d'autres équivaudrait à faire le travail d'un photocopieur.
 
Le dessin de base est réalisé au crayon pastel dur  ou au fusain dur . Je fais parfois une version à l'huile en petit format avant de me lancer dans le pastel en plus grand format.
 
J'utilise pour les premières couches des pastels Rembrandt ou Girault . Puis, pour la ou les couches supérieures des pastels Girault et Roché.
 
 
 
Je fais un usage intensif des crayons pastel pour le dessin et les détails avec une préférence pour les crayons Conté et Othello .
 
J'utilise de temps à autre du fixatif pour la première couche  et pour la finition.
 
L'encadrement prend  la forme de caisses américaines blanches, noires ou bois naturel selon la tonalité d'ensemble du pastel. Le pastel "flotte" dans la caisse. Verre d'encadrement normal et, dans certains cas rares, verre hyper  spécial musée, 3 fois plus onéreux mais parfaitement transparent.
 
 
 
Voir également le site des pastellistes de France www.pastellistesdefrance.com plein de bonnes références ainsi que le site d'Art du Pastel en France
 
Voir aussi le site des pastels Girault    www.pastelsgirault.com
 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •